Partagez | 
 

 Rp Tsukogan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukogan

avatar

Bélier Coq
Messages : 305
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 24
Localisation : De l'autre coté de la porte

MessageSujet: Rp Tsukogan   Dim 14 Avr - 16:55

( HRP) Bon ben tout est dit dans le Titre, vous voulez tout savoir sur le passé de Tsukogan avant qu'il rejoigne le Shinsengumi?? ben voilà vous êtes servi ! x)

Bon je préviens, c'est mon tout premier RP donc soyez indulgents ! Smile
Désolé pour la longueur aussi Embarassed (HRP)

1381, Archipel du Yamatai, Nord de Kyushu.

Introduction : La Bataille du Yamatai

Le Yamatai… royaume jadis de la reine solaire Himiko qui avait connu un rayonnement dans l’Asie durant le IIème siècle tombait maintenant dans la guerre civile, 2 factions se disputaient le contrôle du royaume, le peuple qui adorait le soleil vivant sur L’île de de Taykou qui se réclamait de la reine Himiko et celui qui adorait la lune, vivant sur l’île de Tsukimi qui se disait les enfants de l’astre nocturne. Ces deux peuples s’entre déchiraient depuis plusieurs siècles et si la victoire oscilla longtemps d’un camp à l’autre, aucun n’avait encore réussit à porter le coup final et à s’emparer totalement du royaume du Yamatai.

I Naissance et enfance

Je suis né dans l’île de Tsukimi durant l’hiver 1381 lors d’une éclipse totale du soleil, le prêtre de la lune qui avait assisté à ma naissance vit cela comme un prodige. L’astre de la nuit, que les habitants de Tsukimi considéraient comme leur déesse, avait daigné se montrer pendant les heures solaires et bénir ma naissance et, selon les prêtres, prendre la place de ma mère, qui succomba lorsqu’elle me mit au monde. .On me laissa vivre avec mon père,inconsolable de la perte de sa femme qu'il aimait plus que tout, n'ayant pas d'idée pour me donner un nom, il m’appela Kunou. Il m'éleva dans son atelier d'herboriste où il m'apprit à reconnaître les plantes médicinales des plantes vénéneuses.Il voulait que je reprenne son métier et son échoppe lorsqu'il se serait fatigué de faire des baumes et des remèdes.Mais, au fond de moi, je savais que je n'avais pas la vocation d'herboriste.J'étais plus attiré par les plantes donnant la mort que celles qui préservent la vie. Tout les soirs, lorsque mon père allait se coucher, je me rendais dans son atelier et j'élaborais des nouveaux poisons, toujours plus puissant les uns les autres. Mon rêve était de créer le poison parfait, un poison incolore et inodore qui pouvait tuer instantanément. Mon père remarqua que je devenais de moins en moins attentif aux leçons qu'il me donnait, il se douta de quelque chose et décida de me surveiller. Il découvrit mes activités nocturnes et mes recherches sur les poisons. Cette découverte le mit hors de lui, il me frappa et me maudit. Déjà qu'il me considérait comme la cause de la mort de ma mère,ce fut la goutte de trop. Il ne voulut plus jamais me revoir et me chassa de la maison familiale.J'appris plus tard qu'il se suicida peu après. J’errai sous la pluie, au fin fond de la nuit, alors que qu' un homme me souleva et me mit à l'abri.

II l'éducation sacrée


S'était le prêtre qui avait assisté à ma naissance, il m'emmena avec lui dans son sanctuaire. Il prit un soin particulier à mon éducation. J’étudiai les mythes de la déesse lunaire ainsi que l'histoire de L'île de Tsukimi et les grandes et nombreuses guerres qui l'opposa à Taykou, l'île rivale. On m’initia dès l’âge de 8 ans aux mystères lunaires, j’en garde un souvenir très vague, je me souviens d’une cérémonie lors d’une nuit de pleine lune avec des personnes portant des masques me faisant boire un étrange breuvage qui engourdit mes sens et me plongea dans un sommeil profond. A mon réveil, je tenta de me retourner mais mon dos me faisait atrocement mal dans un miroir je vis la cause de mes souffrances : sur tout mon dos s’étalait un énorme tatouage symbolisant le cycle lunaire, les prêtres m’expliquèrent qu’il s’agissait d’un tatouage rituel sacré permettant de reconnaître ceux qui avaient connaissance du secret de la lune.

III Formation et entraînement

A l'âge de 10 ans, le prêtre m'envoya à l'école d'arts martiaux. L'art du combat s'apprenait très tôt sur l'île de Tsukimi car il fallait forger dès le plus jeune âge les enfants à la guerre pour pouvoir se défendre en cas d'attaque soudaine de l'île du Soleil, Taykou. On remarqua rapidement que je n'étais pas fait pour le combat rapproché car je manquai de force et d'endurance pour manier convenablement l'épée ou le sabre mais mon habileté à jeter des darts, ma dextérité et ma vitesse étonna les maîtres du combat à distance. Le Grand Maître, chargé des missions secrètes et de la protection silencieuse de l'île me prit pour élève. Il m'apprit à me déplacer discrètement et à me fondre dans le décor et les ténèbres mais surtout il m'apprit sa manière de combattre, le combat à distance et les attaques furtives. Ses techniques de combat, disait t-il, était les plus meurtrières et dangereuses qu'il soit. «  Ton ennemi ne doit se rendre compte de sa mort qu'une fois qu'il a déjà quitté le monde des vivants » me répétait-il inlassablement chaque jour. Il m'encouragea à poursuivre mes travaux sur les poisons que j'avais abandonné depuis que mon père m'avait chassé et me fournit en matériel. Je suivi mon sensei pendant 3 ans, apprenant à ses côté mon futur métier d'espion et de gardien de la nation. À 13 ans, il me déclara que mon entraînement serait fini si je terminai avec succès l'ultime épreuve de mon parcours pour cela,je devais rester éveillé toutes les nuits jusqu’à la prochaine pleine lune, c’est-à-dire pendant plus d’un mois et surveiller l’île de Tsukimi . Mon épreuve serait ratée si un espion de Taykou parvenait à pénétrer sur notre territoire et à tromper ma vigilance. Je n’avais le droit de dormir que pendant les heures les plus chaudes de la journée. Les premières semaines furent les plus dures et rapidement des cernes apparurent autour de mes yeux, cernes que j’allais toujours garder, j’acquis pendant ce mois une résistance au sommeil sans égale et je réussis mon épreuve avec un grand succès en stoppant tous les ennemis qui tentèrent de s’en prendre au peuple de Tsukimi. C’est alors que je commençai à être connu parmi mon clan et également parmi nos ennemis jurés, les habitants de Taykou. Des rumeurs racontaient qu’il existait une personne capable de vous repérer même dans la plus profonde obscurité si vous avez le malheur de passer sous la lueur de la lune. C’est pourquoi on me surnomma « Tsukogan » L’œil de la lune.

Une fois mon épreuve finie ,mon maître m'annonça que j'étais maintenant capable de me débrouiller par moi même et que je pouvais, si je le souhaitais, devenir maître à mon tour. Il me remit la tenue de Maître espion avec ses initiales. Je le remercia à genou pour tout ce qu'il avait fait pour moi. Il me dit alors ces paroles «  Relève toi, tu es désormais le maître de ton destin et de ta vie , soit digne de mon enseignement et vole de tes propres ailes, Tsukogan l’œil de la lune , tel est le surnom que le monde t'as donné, c'est à toi maintenant d'en faire honneur. »

C'est ainsi que je décida d'abandonner le triste nom que mon père m'avait donné pour prendre celui de Tsukogan

IV Tsukiyo

3 ans ont passés depuis que je suis devenu Maître espion, j'ai maintenant 16 ans et j'ai accompli beaucoup de périlleuses missions dont les informations se sont avérés importantes pour mon clan. Mes connaissance en poison se sont grandement développés et j'ai réussi à mettre au point un poison pouvant paralyser totalement la cible pendant quelques secondes que j'ai appelé Hirahira no uguistsu(l'envol du rossignol). Ma réputation n'a cessé d'augmenter,mais pas comme je le pensais. Je m'attendais à être quelqu'un d'aimé par mon peuple, telle fut ma déception lorsque je remarquai que mon peuple parlait de moi avec une certaine crainte dissimulée dans leur admiration face à mes prouesses.

16 ans est l'âge minimum pour être sensei sur l'île de Tsukimi, je me présenta donc pour prendre un apprenti à qui je transmettrai mes compétences. Mais aucun débutant ne voulait de moi pour Maître, soit parce que j'étais trop jeune, soit à cause de ma réputation et de la crainte que je leur inspirait. Alors que je voyais les autres Sensei repartir avec un ou plusieurs apprentis je désespérais que l'on me choisisse. J'allais m'en aller lorsque j’entendis une timide voix de fille me demander si je voulais bien être son sensei, je me retourna pour considérer celle qui voulait devenir mon élève. Elle s’appelait Tsukiyo et elle avait 14 ans Elle était de petite taille, des cheveux longs noirs assorti à ses yeux d'un noir intense. Elle avait des traits fins et un regard qui cachait une grande détermination malgré sa timidité apparente.Ses parents étaient morts dans un tragique accident quand elle avait 10 ans, des proches de sa famille l'élevèrent mais elle ne voulut pas rester avec eux et s'inscrit donc à l'école d'art martial, qui acceptait tout le monde garçon ou fille.

Elle devint donc mon apprentie et je lui transmettais ce que mon Maître m'avait appris lors de mon entraînement, je lui appris également à reconnaître les plantes et à survivre seule dans un univers hostile, comme si elle était en territoire ennemi. Elle se révéla être une élève avec un fort potentiel et je ne doutai pas un seul instant qu'elle finirait un jour par me surpasser. Je discutais énormément avec elle. Un jour, je lui demanda pourquoi m'avait-elle choisi pour sensei et non un autre maître. «  Vous n'êtes pas comme les autres maîtres,sensei, eux vivent pour le combat et pour semer la mort,vous, vous combattez car tel est votre devoir, vous ne prenez une vie car elle est potentiellement dangereuse pour la survie de notre peuple, mais je ne pense pas que vous prendrez une vie par simple plaisir. C'est se qui m'a plut, sensei, moi aussi je ne veux pas prendre de vie inutilement et je désire sauver ceux qui souffrent. » Ces paroles m’allèrent droit au cœur, je n'avais jamais fait attention à mes actes mais elle n'avait pas tord dans se qu'elle avait dit je ne tuai les ennemis de Tsukimi car soit ma vie était en danger, soit il menaçait mon peuple.

L'entraînement de Tsukiyo touchait à sa fin, pour son ultime épreuve je l'envoya sur une île voisine de Taykou, contrôlée par l'île du Soleil.
Sa mission était de survivre pendant 2 semaines sur cette île et de recueillir un maximum d’information sur nos ennemis.

Elle réussit aisément son épreuve et rapporta des informations confidentielles concernant l'île du Soleil. Je compris ce que mon Maître avait pu ressentir lorsque j'avais moi même réussi mon épreuve j’étais alors ému d'avoir à mon tour forger un nouvel espion qui serait une valeur sure parmi nos rangs . Lors de la cérémonie officielle, je lui remis sa tenue de Maître espion avec mes initiales au dos, attestant qu'elle avait terminée son entraînement et qu'elle était libre de son destin et de sa vie.
« Sensei, je n'ai nulle part où aller, personne vers qui me tourner, l'unique chose que je désire c'est rester avec vous » me répondit-elle. J’essayai de la raisonner mais rien ne la fit fléchir. J'acceptai donc à la condition qu'elle arrête de m’appeler Sensei mais par mon nom, Tsukogan, car nous étions maintenant égaux.

V le mystère de Taykou


1 ans est passé depuis la fin de l'entraînement de Tsukiyo. J'ai maintenant 20 ans et elle 18. Nous faisons beaucoup de missions communes et elles sont toutes couronnées de succès, le duo lunaire, comme le monde nous appellent permet à l'île de Tsukimi de vivre dans une relative sérénité, les incursions de Taykou se faisant de plus en plus rare, mais cela n'allait pas durer..

Mon Maître fut tué lors d'une mission secrète qu'il effectuait au cœur de L'île de Taykou. Il réussit cependant à nous envoyer un pigeon concernant les informations qu'il avait réussi à s'emparer. Il avait découvert que ces derniers temps les grands maîtres Solaire s’emparaient de toutes les filles âgées entre 12 et 16 ans et les emmenaient dans un palais secret où aucune n'étais jamais ressorties, mais en cherchant à en savoir plus il avait été découvert et avait reçu une blessure mortelle. A sa lettre il joignit son testament, il était écrit dedans que moi, son meilleur disciple, devait lui succéder le titre de Grand Maître et il m'implorait de venir pour découvrir se qui se tramait dans ce mystérieux palais.

La nouvelle de la mort de mon Maître fut un très grand choc pour moi, je le croyais invincible et savoir qu'il avait finit par être vaincu m'attrista énormément, cependant, il avait de moi le nouveau Grand Maître des espions et m'avais confié sa mission. Je ne pouvais la refuser, je me préparai donc à continuer ce que mon maître n'avait pu achever. Dans un coin,Tsukiyo écoutait en silence, elle était partagée entre la joie de savoir que mon Maître m'avait choisit pour lui succéder et l'anxiété à cause de la mission qu'il m'avait confié. Elle voulut venir avec moi mais je refusa, il fallait que quelqu'un puisse surveiller l'île de Tsukimi pendant mon absence.La veille de mon départ, elle vint me voit et me serra contre elle de toute ces forces «  Promet moi de revenir, Tsukogan, comme la nuit ne peux vivre sans lune je ne peux vivre sans toi » Elle m'embrassa et disparut dans la nuit.

Je parti donc pour L'île de Taykou pour enquêter sur cette étrange histoire de filles kidnappées. J'arrivai sur l'île et je me mis en marche vers ce temple. Heureusement, mon maître m'avait indiqué où se trouvait ce mystérieux palais. Je réussi à y pénétrer par le toit et se que je vis me stupéfia : Sur le côté gisait de nombreux cadavres de filles, les membres carbonisés, l'odeur y était insupportable et je dû me boucher le nez pour ne pas m'évanouir. Mais pourquoi brûlait t-il ces filles ? Je ne tarda pas à le découvrir, alors qu'ils emmenaient une nouvelle fille vers le bûcher celui qui faisait office de prêtre déclama ces paroles : « Ö puissante reine Himiko, notre protectrice solaire, faite que l'on puisse trouver une enveloppe charnelle digne de votre résurrection » Et ils ligotèrent la fille sur le bûcher et ils y mirent le feu, alors que la fille aller être brûlée vive, un grand coup de vent retentit et éteignit le brasier. Il y eut un grand silence qui fut finalement coupé par le prêtre qui déclara que Himiko avait parlé et qu'elle avait choisie cette fille pour revenir du royaume des morts et il finit par cette phrase « O reine solaire, déchaîne ta colère et tes tempêtes sur nos ennemis, ceux qui te haïssent et qui vénèrent l'astre nocturne, détruis l'Ile de Tsukimi ! » J'en avais assez vu et entendu, je décida de retourner chez moi pour rendre compte de ma découverte.

VI la déclaration de guerre


Ce fut une terrible nouvelle et les hauts dignitaires de mon clan décidèrent qu'on ne pouvait rester passif face à cela, si Himiko revenait vraiment pour aider l'île de Taykou, il fallait absolument l'arrêter avant qu'elle déclenche sa terrible colère,ils déclarèrent la guerre à leur ennemis jurés,la bataille finale entre le Soleil et la Lune allait bientôt se jouer. Personnellement j'étais contre cette guerre, je ne croyais pas à cette histoire de résurrection divine, de plus la saison des pluies allait arriver c'est pourquoi j'essayai de m'interposer pour repousser cette expédition mais on ne m'écouta pas, les guerriers étaient avides de guerre et de bataille et ne voulait pas entendre raison. Je me retirai donc, allant me préparer pour cette guerre qui allait radicalement changer ma vie. J'avais enfin réussi, avec l'aide de Tsukiyo, à mettre au point le poison que je recherchait tant, un poison inodore et incolore provoquant une mort instantanée. Elle aussi était contre la guerre, elle répugnait à tuer des personnes qui n'avaient fait aucun mal et qui ne menaçait pas sa vie. Un soir qu'on parlait de la future guerre, elle me confia qu'une fois que tout serait terminé elle ira voyager dans la monde et aimerait visiter la Chine car ce pays l'intriguait,elle me demanda si je l'accompagnerait.Comme je répondait pas elle vint se serrer contre moi et me murmura à l'oreille «  J'ai eu tellement peur que tu ne reviennes pas de ta mission, ne te sépares plus de moi tu es ce qui m'est de plus précieux je ne supporterait pas de te perdre je serais plus inconsolable que le ciel lorsqu'il fait tomber la pluie » Face à ses paroles je lui fit la promesse de toujours rester avec elle et que plus jamais nous serions séparé. Elle sourit et m'embrassa, la nuit était déjà bien avancée et nous la passâmes ensemble. Je me réveilla aux première lueurs du jours, je devais faire mes préparatifs pour partir avec l'armée, Tsukiyo, elle, dormait encore. Elle allait rester sur l'île et protéger les habitants, je la regarda et je comprit que je l'aimais plus que tout et rien que le fais de me séparer d'elle me faisait mal au cœur. Je l'embrassa sur le front et écrit ce petit poème là où nous avions passés la nuit «  La lumière de la lune reflète se que nous sommes,dans son regard nocturne nos êtres s'y abandonnent »

VI La guerre

Je partis donc avec l'armée pour aller combattre l'île de Taykou, les deux îles se mirent d'accord pour se battre sur l'île Kurenai, située à mi distance de l'île du Soleil et celle de la Lune. Le chemin était long et périlleux, surtout le trajet en mer. S'y rendre seul n'est pas compliqué mais s'y rendre à plusieurs est une tout autre chose. Mais le temps n'était pas avec nous, comme je l'avais prédit la saison des pluies était arrivée et nous avançâmes sous des trombes d'eau. La maladie s'ajouta à la pluie et de nombreux soldats tombèrent malades. Ce fut donc une armée démoralisée,malade et trempée qui arriva sur le champ de bataille. L'armée ennemie nous attendait depuis quelques jours et était déjà prête à en découdre. Je voulus demander une trêve pour soigner nos malades et nous préparer convenablement mais encore une fois on ne m'écouta pas. Les généraux n'avaient que faire de l'avis d'un espion qui ne connaissait rien à la guerre et aux stratégies de batailles rangées. « Retournez jouer avec vos fléchettes, vous perturbez mes plans » me répondit le général en chef d'un ton rude qui transpirait le mépris. C'est ainsi que les 2 armées se firent face. Sans l'ombre d'un doute je savais que la bataille était perdue d'avance. Je combattis du mieux que je pus tant que je trouvais un allié à mes côtés mais ces derniers se faisaient tuer les uns après les autres sans que je puisse les sauver. Bientôt la défaite fut certaine et ne trouvant plus d'alliés pour me soutenir, je décida de battre en retraite. Je fus le seul survivant de mon armée, la défaite était totale.

VII Une nuit sans lune

Je mis du temps à retourner sur Tsukimi et lorsque l'île fut enfin en vue, je vis avec horreur que de la fumée s'en dégageait et que les bateaux de Taykou était déjà arrivés. Je me dépêcha de rentrer pour essayer de retrouver Tsukiyo mais l'île était à feu et à sang, les soldats de Taykou se livraient aux pillages, massacraient la population et violaient les femmes et les filles. Dans ce carnage, j'essayais de retrouver Tsukiyo mais je la trouvait nulle part. Je retournais vers l'endroit où nous avions passés la nuit ensemble lorsque je la vis enfin, elle était entrain de combattre un immense combattant du Soleil. Celui-ci se moquait d'elle «  Arrête de me lancer tes cailloux et viens te battre, fillette, viens que je te tues comme j'ai tué tes camarades sur L'île Kurenai » mais elle se défendait avec habileté et le maintenait en respect jusqu'à ce qu'il lui dise que tout ceux qui les avaient combattus avaient péri et qu'il n'y avait pas eu de prisonniers. A ces mots, Tsukiyo sentit son cœur chavirer, pour elle s'etait impossible que Tsukogan puisse être tué. Elle demanda au soldat ce qui était arrivé à celui qu'il aimait. Le soldat sourit, comprenant qu'il y avait peut être une faille à exploiter et lui dit ce mensonge «  Je l'ai vu mourir, il se battait bien mais il ne put éviter une volée de flèches dont une transperça son cœur et le tua » A ces mots, Tsukiyo tomba à terre, pensant que l'élu de son cœur avait péri. Le soldat saisit sa chance et lui infligea une blessure mortelle. Je cria de toute mes forces en lançant un dart empoisonné au soldat qui l’atteignit en pleine gorge, le paralysant. Je le tua avec une volée d'autre darts qui l'atteignirent chacun en un point vital différent. Tsukiyo me regarda mais je voyais que sa vue commençait à se troubler elle dit d'une voix faible « Tsuko... » «  Garde tes forces » lui dis-je, d'une voix désespéré « Je vais te sortir de la Tsukiyo » elle me sourit et me dit « Non Tsuko.. je me sens partir.. écoute moi, soit heureux et vis je te le demande,je vais rejoindre notre déesse la lune,ne m'oublie pas et pense à moi quand tu la regarderas  » Ne pouvant empêcher mes larmes de couler je lui en fit la promesse, je la serra contre moi une dernière fois et elle mourut entre mes bras. Je porta son corps jusqu'à l'endroit où nous nous étions donnés l'un à l'autre et je lui fit une tombe en lui rendant un dernier hommage.
Pendant ce temps l'armée de Taykou finissait de ravager l'île de Tsukimi, il étaient les vainqueurs et ainsi mettaient fin à de nombreux siècles de querelles entre les 2 îles rivales. Je ne pouvais les laisser faire. La nuit tombée, je me rendis discrètement dans l'endroit où j'avais entreposé mon terrible poison que j'avais mis au point il y a peu. Je l'emporta, je bus l'antidote pour éviter de m'infecter et je le répandit dans l'air et dans les sources. Les effets ne tardèrent pas à se faire sentir et nombreux furent les soldats qui ne se réveillèrent pas cette nuit là. Les chefs de Taykou ordonnèrent la retraite à ceux qui étaient encore en vie et abandonnèrent l'île de Tsukimi. De retour à Taykou, ils s’excusèrent de leur fuite, prétextant un mal inconnu qui les avaient décimés alors qu'il avaient remportés une victoire écrasante. Plus jamais personne ne remit les pieds sur Tsukimi. Des rumeurs disait qu'un mal issu d'une malédiction de la lune tuait quiconque mettait un pied sur cette île.

VIII Le Shinsengumi


Je quitta donc mon île natale et je me souvint des paroles de Tsukiyo, qui voulait visiter la Chine, je décida donc de m'installer dans ce pays.J'y arriva quelques mois plus tard et je vagabondais d'une ville à l'autre en vendant des plantes et des potions pour survivre. un jour que je marchais dans une grande ville, je vis un gang de jeunes hommes qui tentaient de racketter une jeune fille, celle-ci tentait tant bien que mal de repousser les jeunes hommes et ceux- ci s'amusaient de la situation. Alors que j'allais passer mon chemin, je vis deux hommes, de bleu vêtus, aller au secours de la jeune fille. Mais ils étaient inférieurs par rapport à leur ennemis qui appelaient à l'aide d'autre gang. Les paroles que Tsukiyo m'avait dit lorsque j'étais son sensei me revinrent alors en tête «  Je désire sauver ceux qui souffrent » N'écoutant que mon courage je vins en aide aux 2 hommes qui avaient volés au secours de la jeune femme et nous mirent en déroute les gangs. Une fois la jeune femme sauvée, je demanda à un homme qui il était « Je m 'appelle Seijin et je suis le chef du Shinsengumi, une guilde qui œuvre pour la justice » Je posa un genou à terre et je lui demanda si je pouvais rejoindre sa guilde, il me releva aussitôt et me dit que mon attitude prouvait que j’œuvrais également pour la justice et qu'il m'acceptait. C'est ainsi que je rejoignis la guilde du Shinsengumi.


(HRP) voilà voilà je félicite tout ceux qui auront lus jusqu'au bout s'en s'endormir Smile (hrp)

Enjoy ! Very Happy

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

La lumière de la lune reflète ce que nous sommes
Dans son regard nocturne nos êtres s'y abandonnent



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Fallaha

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 06/12/2012

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Dim 14 Avr - 18:48

hahaha merci pour les félicitations XD
Mais théoriquement c'est toi qu'on devrait féliciter Very Happy
C'est vraiment un chouette rp
Bravo !!!!!

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
La vérité ne blesse pas par elle-même ; elle fait mal car elle brise une illusion. "

Spoiler:
 

S'il y en a qui aiment bien mes sign je prend des commandes sur le topic de commandes dans le dojo ^^ ! (en pause par contre...maudits devoirs XD )
Revenir en haut Aller en bas
Jing-Huai

avatar

Lion Coq
Messages : 209
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 24
Localisation : Dans une taverne

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Dim 14 Avr - 19:51

Super Rp Tsuko

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
TheBananaRiders
Banane officielle
avatar

Lion Cochon
Messages : 394
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 22
Localisation : Chez les fous...

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Lun 15 Avr - 9:20

Aaaaaaah c'est looooong mais sympa j'ai tous lu malgré un bon mal de crâne^^
GG ! Bon faut que je me motive pour le mien...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Hitoshura

avatar

Poissons Cochon
Messages : 167
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 22
Localisation : Au sommet du Tartarus , Evoker à la main ...

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Lun 15 Avr - 17:15

Ohh~... C'est très bien , j ' aime ton syle de narration !
D ' ailleurs , ça fait 5 mois que j ' avais dis que je ferais un RP sur moi ...
Je devrais pondre ça d ' ici les vacances ...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Ningen ha shishi de wa arimasen . Ningen ha kami de wa arimasen .

Ningen ga ningen de aru koto o imi shiteiru ka gimon de aru .

Otoko wa koko deseikaku ni nani no tame no mono desu .

Karera ga kami de aru ka no you niamarini mo sumāto ni natteiru ningen wa , sekai o seigyoshi , shihai o kaishishimasu .

Idai na chikara o eru ningen wa yowai mono o musabori , karera gashishi de aru ka no you ni , zankoku sa no karera no koui ni ha kokoro o shiharauhitsuyou wa arimasen .

Ikutsu ka no ten de , amarini mo tooku ni shinkousorera no hitobito ha , ningen to ha dono you na koto ka o wasure te iru .

Watashi wa , ningen no aru beki sugata nitsuite , sekai ha kono koto nitsuitekangae tai to omotta ...

( C'est pas de moi , mais je partage ce qu'il dit )


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Lun 15 Avr - 17:58

meurtre, espionnage, amour, honneur ceuc sont de bon ingrédient, ton Rp m'a inspiré.

D'ailleurs j'aimerais savoir si tu a fait des recherches pour recadré toute ton histoire sur des faits réel?
Revenir en haut Aller en bas
Nestua

avatar

Gémeaux Dragon
Messages : 326
Date d'inscription : 12/09/2012
Age : 17
Localisation : Très près de toi.

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Lun 15 Avr - 19:50

Sa manque de sang cette histoire >:/ Mais sinon,j'ai mal a la tête...(ouai bas il veut dire que c'est excellent)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Spoiler:
 

Un jours, maître Tchang dis un truc super classe ! Mais c'étais en chinois j'ai rien biter ._.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/nessman300
Neyasan

avatar

Cancer Singe
Messages : 61
Date d'inscription : 22/12/2013
Age : 25
Localisation : Moselle

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Sam 18 Jan - 0:01

TROP BIEN !!! J'ai adoré ton rp !!

On dirait pas que c'est le premier que tu fais franchement =D

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Neyasan, shinobi du Lotus

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Hoojicha



Messages : 7
Date d'inscription : 07/12/2013

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Ven 24 Jan - 18:26

Quand c'est bon c'est jamais assez long ...  
Revenir en haut Aller en bas
Tsukogan

avatar

Bélier Coq
Messages : 305
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 24
Localisation : De l'autre coté de la porte

MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   Ven 24 Jan - 18:47

Tant mieux qu'il t'ai plus Smile

Je suis entrain de poser les bases d'une suite d'ailleurs ..  

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

La lumière de la lune reflète ce que nous sommes
Dans son regard nocturne nos êtres s'y abandonnent



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rp Tsukogan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rp Tsukogan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinsengumi :: Section RP-
Sauter vers: